ACTUALITÉS

Apprentissage : ce qui change avec la loi « Avenir Pro »

Formations Médias
share on socials
Print the page

La loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018  revalorise le statut des apprenti·e·s. A ce titre,  des mesures en terme de rémunération et d’aides sont redéfinies. Avec cette loi, deux grandes mesures sont à prendre en compte : l’augmentation du pourcentage de rémunération et la fusion des aides existantes en une aide unique.

Autant de points positifs pour les jeunes qui font le choix de s’orienter vers l’apprentissage, système reconnu pour favoriser l’insertion professionnelle.

Ces changements concernent et s’appliquent aux contrats signés à compter du 1er janvier 2019. A l’occasion cette rentrée 2019, Ingénieurs 2000 revient sur les points clés de cette réforme.

Contrat d’apprentissage : ce qui change avec la réforme depuis le 1er janvier 2019

En 2018, le Ministère du Travail a lancé une grande réforme de l’apprentissage. Pour rappel, en voici les principaux axes :

• La limite d’âge d’accès à l’apprentissage est repoussée à 29 ans révolus (au lieu de 26 ans),
• La durée minimale du contrat réduite à six mois (au lieu d’un an),
• Les réductions de durée de contrat seront négociées entre l’employeur, le jeune et le centre de formation,
• Les entrées en apprentissage seront possibles à tout moment, au cours de l’année,
• Les conditions de compétences professionnelles du maître d’apprentissage seront déterminées par les branches, à défaut par voie réglementaire,
La mobilité internationale des apprentis sera facilitée avec un programme Erasmus et aussi pour plusieurs mois de formation dans un autre pays d’Europe (objectif pour 15 000 jeunes apprentis),
• Coup de pouce aux apprentis : depuis le 1er janvier 2019, les jeunes de 16 à 20 ans verront leur rémunération augmenter de 30 € nets par mois,
• Tous les jeunes d’au moins 18 ans qui sont en apprentissage peuvent percevoir une aide de 500 € pour passer leur permis de conduire,
• Droits au chômage étendus, par exemple : indemnisation sous conditions des salariés démissionnaires etc.

Pour accéder à la liste complète des nouvelles mesures et pour plus de détails, rendez-vous sur les sites du Ministère du Travail et service-public.fr 

Source : Ministère du Travail et service-public.fr

Le saviez-vous ?

Parmi les multiples mesures que prévoit la réforme de l’apprentissage, une aide de 500 euros pour le permis de conduire a été mise en place. En tant qu’apprenti·e du dispositif Ingénieurs 2000, vous remplissez toutes les conditions demandées ?

  • être âgé(e) d’au moins 18 ans,
  • être titulaire d’un contrat d’apprentissage en cours d’exécution,
  • être engagé(e) dans un parcours d’obtention du permis B,
  • avoir validé votre période d’essai.

Contactez dès maintenant le Service juridique du CFA Ingénieurs 2000 !

juridique@ingenieurs2000.com

Plus d’informations ici