schéma génie des procédés énergétiques

Génie des Procédés Énergétiques

share on socials
Print the page

PRÉSENTATION
DE LA FORMATION

L’indépendance énergétique, de plus en plus d’actualité, a développé notre savoir-faire en matière de nucléaire mais également dans la recherche d’énergies nouvelles.

Dans cette politique générale, la sûreté des installations, la sécurité des personnes, la préservation de l’environnement et la réalisation du programme de production sont autant de défis relevés par l’ingénieur en génie énergétique.

Au-delà de la technicité des postes proposés, une expérience en management d’équipe est nécessaire. L’ensemble de ces compétences pourra vous permettre de vous ouvrir de réelles opportunités pour votre carrière.

Consulter le tableau des diplômes éligibles

 Télécharger la fiche en PDF


les domaines des Ingénieurs2000.

Domaines

Production d’énergie, Transformation d’énergie, Récupération d’énergie

Métiers

Ingénieur énergétique

Ingénieur d’Exploitation d’Unité de Production d’énergie

Ingénieur Process

Ingénieur Planificateur

Ingénieur Exploitant de Réseaux

Chargé d’Affaires dans les secteurs de l’énergie

Ingénieur d’études et de Conseil

Sa mission

Concevoir et maîtriser la construction d’unités de production. Exploiter une installation. Assurer la disponibilités des actifs.

Prendre en compte l’environnement à tous les stades de la vie d’une installation. Avoir une vision prospective sur les besoins énergétiques et la concrétiser.

Son profil

L’ingénieur Génie Énergétique est un généraliste de l’énergie. Il intervient depuis la rédaction du cahier des charges d’études d’optimisation énergétique jusqu’au pilotage des systèmes de production d’énergie et à la planification de leur fonctionnement.

Il assure le suivi de gestion de l’affaire. L’ingénieur en Génie Énergétique est un homme de terrain.

SCIENCES DE L’INGÉNIEUR

Mathématiques appliquées, Informatique industrielle, Dynamique des systèmes mécaniques, Résistance des matériaux, Connaissance des matériaux

INGÉNIERIE DES PROCÉDÉS ÉNERGÉTIQUES

Electrotechnique, automatismes, modélisation, simulation, Thermique, thermodynamique, climatisation, Mécanique des fluides, acoustique appliquée, aérodynamique, Turbomachines, pompes à chaleur, technologies des énergies nouvelles, Risques industriels, législation

SCIENCES DE GESTION ET DE COMMUNICATION

Organisation générale de l’entreprise, Gestion de la qualité, Gestion de projet, gestion d’affaires, Droit des contrats, marketing industriel, Communication d’entreprise, Anglais

2 OPTIONS DE 350H

Option génie nucléaire

Matériaux, physique nucléaire, neutronique, sûreté, radioprotection

Option énergies renouvelables

Energie hydraulique, solaire, éolienne, cogénération, géothermie, biomasse, réseaux intelligents

DIPLÔME

La formation conduit au titre d’ingénieur diplômé des Arts et Métiers, spécialité Génie énergétique

Le nombre d’admissibles par formation est supérieur au nombre de places définitives. Des listes d’attente peuvent être mises en place rapidement.

 

LIEU DE FORMATION

Arts Et Metiers Paristech

151 boulevard de l’Hôpital

75013 PARIS

Site web : http://www.ensam.eu

 

Les entreprises partenaires

Nos partenaires entreprises

  • Logo Areva Logo BOUYGUES Energies & Services Logo ADEME Logo RTE Logo Cofely

TÉMOIGNAGES
DE NOS DIPLÔMÉS

  • Hubert Lhoir, Directeur Général de la Société Cofathec Coriance

     « Dans un contexte de Grenelle de l’environnement et face à l’accroissement des énergies renouvelables, les entreprises ont plus que jamais besoin d’ingénieurs capables d’utiliser les énergies nouvelles. C’est en ce sens que cette nouvelle filière est à la fois porteuse
    d’avenir et d’emplois. Aujourd’hui, les ingénieurs en Génie Energétique sont rares voire inexistants. Pourtant nous avons besoin d’eux pour faire évoluer notre société dans le respect de l’environnement. Grâce à cette formation, nous allons pouvoir trouver les hommes et les femmes qui vont comprendre les attentes et les besoins de la population en général et ceux des entreprises en particulier. Des ingénieurs porteurs d’idées nouvelles et assez ouverts d’esprit pour imaginer de nouveaux systèmes de production énergétique. »