ACTUALITÉS

Donovan, ingénieur entrepreneur et co-fondateur de iHabitat/iTertiat

Formations Métiers Parcours d'anciens
share on socials
Print the page

Diplômé en Electronique Informatique Systèmes Communicants, Donovan (Promo 2014) s’est lancé dans l’entrepreneuriat en créant iHabitat/iTertiat en 2015, un bureau d’études et d’intégration spécialisé dans les bâtiments intelligents. Aujourd’hui Ingénieur-entrepreneur, il nous fait partager son expérience. Interview.

Quel est votre parcours ?

Après un DUT en Mesures-Physiques à Reims, j’ai intégré la filière Electronique Informatique Système Communicants, une formation proposée en alternance à l’ESIPE en partenariat avec Ingénieurs 2000. J’ai obtenu mon diplôme d’ingénieur en 2014. Un an plus tard, je me lance dans l’entrepreneuriat en créant iHabitat/iTertiat avec Dimitri Dupuy que j’ai rencontré à Intelibat, entreprise dans laquelle j’ai été apprenti ingénieur durant 3 années. Dimitri est aujourd’hui mon associé. Il est quant à lui, ingénieur en Génie Energétique du bâtiment.

Quel est le concept de iHABITAT/iTERTIAT ?

iHabitat/iTertiat est un bureau d’étude et d’intégration en bâtiment intelligent (domotique). Nous réalisons l’étude et la programmation des installations « intelligentes » dans une maison, un appartement ou encore un bâtiment tertiaire (collèges, EHPAD, supermarchés etc.).

Pour ceux qui ne connaissent pas la domotique, appelée également « smarthome » ou « maison connectée », c’est le fait de piloter par exemple l’ensemble de sa maison (éclairages, volets roulants, chauffage…) depuis une seule interface comme un smartphone ou une tablette. Nous avons décliné notre concept sous deux marques :

iHabitat vise à apporter des solutions innovantes aux bâtiments résidentiels,
iTertiat est plus spécifiquement dédié aux bâtiments tertiaires.

Vous avez une formation d’ingénieur, quel a été le déclic qui a donné naissance à votre projet ?

Après l’obtention de mon diplôme, j’ai été embauché au sein de la société dans laquelle j’ai effectué mon alternance. Je ne suis resté que 3 mois car j’avais une vision différente du bâtiment intelligent. Souhaitant aller encore plus loin et développer de nouvelles solutions, l’idée de créer un concept original a alors commencé à germer.

J’ai eu le déclic au détour d’une conversation avec mon futur-associé, Dimitri. Nous étions en alternance dans la même société pendant nos études d’ingénieur. Nous avions déjà à l’époque la même vision du bâtiment intelligent et la même attirance pour le monde entrepreneurial. Et surtout, nous savions exactement ce que nous souhaitions faire et ne pas faire. Lors de nos nombreuses discussions où nous avions plaisir parfois à ne pas nous prendre au sérieux, nous évoquions déjà l’idée de créer notre boîte…Dimitri partageait le même rêve et a accepté de suite, à s’engager dans cette aventure entrepreneuriale.

Nous nous sommes lancés sans trop nous poser de questions car nous avions eu une période de 9 mois pour bien ficeler le projet (effectuer une étude de marché, élaborer le business plan et les différentes prévisions financières etc.), le temps également pour Dimitri d’être diplômé. L’aventure a alors débuté en 2015 !

Quel est votre domaine d’intervention dans cette aventure entrepreneuriale ?

Nous avons tous les deux, un profil plutôt technique de base. Je suis notamment en charge de l’administratif tandis que mon associé est responsable de la partie commerciale. Nous avons également défini notre zone de chalandise à gérer, ce qui nous permet d’être présents sur une grande zone géographique. Chacun gère ses chantiers et ses clients.

Notre point de chute est notre bureau dans une pépinière, Hubstart, à Roissy CDG. Nous sommes une « équipe » aux compétences très complémentaires. Nous avons développé une véritable cohésion qui fait aujourd’hui notre force.

Quels sont vos projets pour les prochains mois ?

Pour les mois à venir, nous avons pour iHabitat des projets avec deux bailleurs sociaux afin de réaliser des appartements témoins. Un des projets sera déployé pour faciliter le quotidien des personnes handicapées avec un concept de gestion de l’appartement grâce aux mouvements des yeux.
Au niveau tertiaire (iTertiat), nous avons la réalisation de l’intégration KNX et de la supervision (GTB) pour un collège.

En quoi la filière Electronique Informatique Systèmes Communicants est une formation d’avenir ?

La formation Electronique Informatique Systèmes Communicants est une filière d’avenir car on est dans un monde de plus en plus connecté où les éléments communiquent de plus en plus ensemble. Connaitre l’ensemble des données scientifiques permettant ces communications est un énorme avantage sur le secteur de l’emploi. Et c’est une discipline transversale à de nombreux corps de métiers (automobile, bâtiment, médical etc…)

Quelles compétences avez-vous acquises au cours de votre apprentissage qui vous ont facilité les démarches dans la création d’entreprise ?

Suivre une formation en apprentissage m’a permis de développer une réelle autonomie, qualité qui m’a d’ailleurs beaucoup aidé dans la création de mon entreprise. Car en effet, cette voie vous apprend, que ce soit à l’école ou dans le monde professionnel, à devenir autonome surtout en entreprise où on est considéré comme un salarié à part entière.

Cela m’a donné confiance et j’avais la certitude d’avoir acquis les bonnes bases durant mon cursus en apprentissage pour me jeter dans le grand bain. Enfin, le sens de l’organisation et la discipline qu’une formation d’ingénieur vous permet d’avoir, m’ont également beaucoup apporté, notamment pour pouvoir assumer un projet de création d’entreprise.

Un conseil pour nos apprenti.e.s souhaitant à leur tour se lancer dans L’entrepreneuriat ?

Les défis qui jalonnent mon quotidien de jeune entrepreneur sont nombreux. Mon seul et unique conseil serait de bien s’entourer et ne pas hésiter à effectuer des recherches sur internet, d’aller à la rencontre des CCI et les différentes structures d’aide à la création d’entreprise. Il existe de nombreuses aides en France, il faut en profiter ! Et si vous avez la fibre entrepreneuriale, n’hésitez pas, foncez !